Charles attend

PT0A5807

Charles est fébrile. Il fait les cents pas devant le Trocadéro, il a rendez vous avec Suzanne pour aller à l’ouverture de l’exposition internationale des Arts Décoratifs. Depuis qu’il sait que cet évènement va avoir lieu, il est impatient.

affiche expo

Il a pu avoir une invitation par Pierre Jeanneret, ami de son père. Il lui tarde de découvrir le Pavillon du Tourisme par Robert Mallet-Stevens ou le Pavillon de l’Esprit Nouveau par Le Corbusier. Il espère rencontrer ces architectes car sa Villa Baume est dans sa tête et il a besoin d’eux pour mener à bien son rêve : sa villa où il vivra avec Suzanne.

697_001

D’ailleurs sa fébrilité n’est pas due à un uniquement à cette inauguration, il a dans la poche du pantalon une bague qui lui brûle les doigts, une bague, faite de diamants et saphirs, qu’il a subtilisé à sa mère.

1024px-1924_Hispano_Suiza_Torpedo_Tulipwood_bodied_car_-_Flickr_-_wbaiv

Ses bagages sont dans sa superbe Hispano Suiza. Il va demander sa main à Suzanne et partir avec elle loin de Paris. Il sait que ses parents désapprouveront cette union mais il y a tellement de choses que ses parents désapprouvent qu’il a décidé de braver les foudres de sa mère, une snob sans coeur qui a oublié que son père était un petit bouquiniste sur les bords de la Seine. Cela fait déjà 30 minutes qu’il attend. C’est étrange car Suzanne est toujours à l’heure. Un taxi s’approche, la voici enfin ! Mais c’est Henri qui s’extirpe du taxi, quelle surprise !

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.