Henri, l’ami fidèle

Henri Barbas est né en 1907 dans une famille de chimiste. Son père et son oncle ont été des collaborateurs du couple Curie.

Henri est un garçon timide et qui dégage un grand charme dont il n’est pas conscient. Ses parents habitent dans une jolie maisonnette avec jardin qui se trouve à côté de la rue d’Assas.

SCAN0427

Il passe beaucoup de temps au Jardin du Luxembourg et rencontre tout d’abord Suzanne alors qu’ils ont tout juste 10 ans. Une amitié indéfectible naît entre eux, elle durera toute leur vie. C’est ensemble qu’ils font la connaissance du trio des « gâtés » comme ils s’amusent à surnommer Odette, Charles et Serge, issus tous les trois de familles très fortunées.

SCAN0572

Henri est subjugué par Serge dès le premier regard mais les convenances et les tabous de l’époque vont les empêcher de vivre une histoire. Il est tellement timide qu’il ne voit pas les tentatives de Serge pour faire évoluer leur relation. C’est donc une amitié très forte et assez exclusive qui unit les deux jeunes garçons puis adolescents. Ils sont inséparables et on les voit au bras d’Odette aller de soirées en soirées. Ils se séparent chaque fois avec une grande accolade, frustrés et malheureux.

Henri est un élève brillant et sa famille espère qu’il deviendra un grand chimiste. Mais cette voie ne l’enchante pas vraiment.

Capture d’écran 2014-06-28 à 17.25.37

L’oncle d’Henri est parti à Munich pour travailler avec Bruno Storp pour participer à l’aventure de ce qui deviendra la Maison DROM qui crée des fragrances pour les grands parfumeurs. Henri part le voir pendant l’été 1924.

Capture d’écran 2014-06-28 à 17.28.13

Son oncle a commencé comme chimiste dans cette entreprise mais très rapidement, M. Storp se rend compte de son talent de nez et de sa facilité pour élaborer les fragrances. Henri ne quitte pas son oncle pendant tout séjour et il est fasciné par ce métier qu’il ne connaît pas. Son oncle lui permet d’élaborer sa propre fragrance qu’Henri prénommera « le Baume ».

IMG_4557

A son retour de Munich, Henri, qui revient avec sa précieuse création, décide qu’il deviendra parfumeur.

31

Il s’applique à devenir un bon chimiste et passe le bac avec mention. Après le bac, son père lui permet de devenir assistant dans son laboratoire en attendant de rentrer à la faculté de chimie. Mais Odette, qui a ses entrées dans les grandes maisons de haute couture, lui permet de se faire embaucher tout d’abord chez Jeanne Lanvin, puis dans diverses maisons, chez Coty et enfin Patou.

68

Mais Henri est très vite frustré car il estime que son talent n’est pas exploité. Quelque temps après le départ de Serge pour Shangaï, il décide tout quitter pour entreprendre des études d’horticulture à l’école du Breuil puis au Potager du Roi.

Potagerblog21

En 1928, il abandonne toutes les mondanités et les folies de la vie nocturne et part s’installer en bord de Marne grâce au confortable héritage que lui laisse son oncle, décédé prématurément à Munich lors d’une rixe alors qu’il défend un rabbin agressé dans la rue par des membres du parti d’Adolf Hitler. Il commence travailler sur des variétés de plantes et arbres et monte une entreprise d’horticulture qui fournira pas mal les jardins et terrasses du 5ème et 6ème arrondissement toujours grâce à Odette, son ambassadrice.

SCAN0552

Malgré son départ, Henri reste tout de même en contact avec ses amis. Odette se réfugie souvent dans sa superbe maison où elle a sa chambre et Charles vient régulièrement faire de longues marches au bord de la Marne. Suzanne lui écrit régulièrement te lui raconte son aventure Américaine. C’est chez lui qu’elle se fournira lorsqu’elle aménagera l’Hôtel Jardin de l’Odéon et ses terrasses. Claudine se réfugie aussi assez souvent chez cet ami discret et fidèle. Il sera mobilisé très peu de temps car il est blessé à la jambe peu de temps après son incorporation. Mais il devient très actif dans résistance et sa maison cache beaucoup de compagnons en partance pour l’Angleterre. C’est lui qui restera en contact avec tout le monde même si les aléas de la vie désagrègent la bande de l’Odéon.



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.