La maison de Charles Carpin

unnamed-2

Charles Carpin est le fils d’un industriel qui a fait fortune avec les plaques d’égout et qui, à la naissance de Charles, vit de ses rentes et de spéculation.

Charles est le plus fortuné de toute la bande de l’Odéon, il vit dans un grand appartement duplex qui donne sur le Jardin du Luxembourg avec une vue incroyable sur la Tour Eiffel.

Il tombe amoureux de Suzanne dès qu’il l’aperçoit au Jardin du Luxembourg alors qu’ils sont encore enfants. Cet amour ne fait que croître pendant qu’ils grandissent. Très rapidement, il comprend que ses parents n’accepteront pas un mariage avec une fille de commerçants. Il pense s’enfuir avec Suzanne mais celle ci ne lui laisse pas le temps car elle part subitement aux Etats Unis.

trois couple mal cadrés

Par dépit, il se marie avec l’extravagante Odette qui le harcèle depuis des années. Le mariage ne sera pas très heureux malgré les apparences.

Ayant connu Pierre Jeanneret grâce à son père, il est fasciné depuis l’adolescence par l’architecture et le design. Le salon de Arts Décoratifs de 1925  est un véritable choc.

affiche expo

Il réussit à persuader son père de lui construire une maison, il rencontre plusieurs fois l’Architecte Mallet Stevens ainsi que Le Corbusier. Des projets commencent à émerger et lui même pense dessiner le mobilier. Mais le krach de 1929, brise tous ses rêves car la fortune de son père qui tient, en grande partie, grâce à la spéculation, est rudement touchée. Sa famille réussit à garder l’appartement du Jardin du Luxembourg mais est obligée de réduire fortement son train de vie.

couv01

Il continue à dessiner du mobilier ainsi que des projets de voitures  qui seront utilisés dans certaines revues. Il collaborera pendant quelques années avec la la revue l’Artisan Pratique qui publiera certaines de ses créations.

plan12

Il s’engage dans l’armée dès le début de 2ème guerre mondiale où il devient officier avec les honneurs.

Lorsqu’il revient fin 45 après un séjour en Allemagne où il participe à la libération des camps, il retrouve l’appartement familial et Odette qui n’a pas eu d’enfants. Le couple cohabitera encore quelques années mais en vivant dans deux étages séparés.

Charles vivra lui aussi des rentes d’une fortune peu à peu retrouvée grâce à l’habileté de son père.

Suzanne continue à lui écrire pendant toutes ses années d’absence et réussit à correspondre avec lui pendant la guerre.

Au début des années 50, Jean Charles disparaît lorsqu’il divorce de Odette.



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.